Khartoum, 26 Fév. (SUNA) – Le procureur général, Taj Essir Al-Hibir a révélé jeudi que le gouvernement s'était engagé à mettre en œuvre des chartes de paix approuvant le procès des personnes accusées d'avoir commis des crimes au Darfour.

 

Le procureur général, lors d'un atelier sur le travail de la Cour pénale internationale (CPI), a souligné que la question est liée à l'importance d'être attaché aux chartes de paix, soulignant que ces chartes stipulent le jugement des accusés.

 

«Le protocole d'accord signé récemment, à cet égard, est considéré comme une étape positive», a-t-il déclaré.

 

Osmn

أخبار ذات صلة