Khartoum, 25 Fév. (SUNA) – La ministre des Affaires étrangères, Dr. Maryam Al-Sadiq Al-Mahdi a affirmé la position unanime du Soudan sur toutes les institutions du gouvernement de transition de ne pas compromettre la souveraineté et les frontières du Soudan, et que ‘Un pouce de la terre des ancêtres ne sera pas cédé’  ajoutant que son ministère œuvre pour établir une politique étrangère qui sortirait le pays de l'isolement extérieur et des persécutions, pour établir des relations égales avec le voisinage, la profondeur africaine et la communauté internationale.

 

Lors de sa rencontre mercredi, au Club diplomatique à Khartoum, Dr Mariam a souligné que de nombreux pouvoirs du ministère des Affaires étrangères avaient été volés à des époques totalitaires et elle a souligné que notre mission au sein du ministère est de restaurer la diplomatie soudanaise avec ses traditions profondément enracinées et une façade honorable pour le pays, ses valeurs et sa diversité.

 

La ministre a énuméré les défis à venir, soulignant la transition de la politique étrangère du Soudan de l'isolement et des poursuites à un niveau d'égalité, de dignité et d'ouverture.

 

De leur côté, les ambassadeurs à la retraite ont présenté un ensemble d'idées et d'opinions pour développer le travail diplomatique institutionnel et établir les valeurs diplomatiques en politique étrangère pour le reste de la période de transition.

 

Osmn

أخبار ذات صلة