Khartoum, 24 Février (SUNA) - La Commission des Avocats de Darfour a déclaré qu'elle a rencontré le Procureur Général, Tajal-Sir Al-Hibir, à son bureau au parquet public à Khartoum, en présence du chef de la commission d'enquête pour les meurtres extrajudiciaires, Ali Suleiman Al-Bagouri.

La commission a dit mercredi dans un communiqué qu'elle a pris connaissance des directives du Procureur Général à ses fonctionnaires au Parquet Public, de publier les noms de ceux contre lesquels des mandats d'arrêt avaient été émis et dont les preuves initiales contre eux  ont été fournies lors des premiers incidents de Crending et dont les immunités n'ont pas été levées.

L’Association des avocats de Darfour a indiqué qu’elle a discuté avec le Procureur Général le progrès des procédures dans le rapport sur le meurtre de quatre étudiants de l’Université de Gezira à l’époque du régime défunt.

La commission a déclaré qu'elle a également pris note du Procureur Général que la délégation de la Cour pénale internationale (CPI) avait appelé lors de sa récente visite au Soudan à coopérer uniquement dans le cas de l'accusé Kosheib, actuellement jugé devant la CPI , et que le mémorandum signé avec la CPI ne concernait que l'affaire Kosheib.

FIN

HA/HA

أخبار ذات صلة