Rapport par :Saeed  Al-Tayeb Traduit par : Abeer Osman Khartoum 23 Fév.2021 (SUNA)- Le Soudan est un membre actif dans les efforts de la lutte contre le terrorisme, il a fait un bon travail dans la lutte contre le terrorisme et la coopération avec les organisations régionales et internationales à cet égard, et que la lutte contre le terrorisme est la politique officielle de l'Etat, le Soudan joue un rôle très clair à cet égard, et il a une coopération étroite et il participe dans le cadre international et régional. Le terrorisme est une pratique du comportement préoccupe l'esprit de la plupart des services de sécurité, et est plus terme passionnant dans l'ère moderne, les pays occidentaux ont mis en place de nombreuses institutions afin de lutter contre ce phénomène, et donc la définition du terrorisme a été différente selon les États, les organisations et les entités. Toutes les lois a décidé de criminaliser le terrorisme, mais ils diffèrent dans une formule juridique couvrant toutes les significations du terrorisme, ce qui rend les spécialistes du droit international, en cherchant le statut d'une définition globale, la complexité des relations internationales et la propagation du phénomène de la violence dans la communauté internationale, les différences ethniques, ont conduit à une variation du concept de terrorisme, ainsi que différents concepts religieux, , il y a la définition de la conférence internationale tenue en 1937. Le législateur soudanais a mis en compte toutes les formes de terrorisme et a défini dans la loi antiterroriste en 2001 à l'article (2) (tous les actes de violence ou de menaces de toutes motifs ou à des fins en application du projet individuel ou collectif criminel vise à faire horreur parmi les gens ou mettre en danger leur vie, leur liberté , leur sécurité, et les fonds publics ou privés ou expose au danger l’une des ressource naturelle ou d'une stratégie nationale, L’emplacement unique du Soudan au milieu arabe et africain, sa superficie vaste et ses énormes ressources économique tout cela fait du Soudan un pays cible à l'extérieur et à l'intérieur, un pays avec une histoire en plus des climats , ses multiples structures économiques du pétrole et de l'électricité. Le Coordonnateur spécial des affaires pour le suivi des sanctions a salué l’accueille des réunions des services de renseignement de l’Est Afrique (CISSA) par le Soudan pour assiéger le terrorisme dans le continent. Le Soudan est présent toujours dans les forums régionaux et internationaux et au niveau national pour lutter contre le terrorisme et l'extrémisme violent à travers des lois et des mécanismes des institutions judiciaires et politiques , la police , la sécurité et les forces armées, comme le mécanisme diplomatique travaillant dans le domaine de la lutte contre le terrorisme a développée, en réponse aux efforts internationaux pour lutter contre le terrorisme, où le Conseil de sécurité a publié en 2001 sa résolution (1373) et a appelé tous les pays à mettre en place des institutions nationales de lutter contre le terrorisme, et en réponse à cette résolution l'Autorité nationale de lutte contre le terrorisme a été créé en 2003, où  ses membres comprend 10 différentes institutions (services de sécurité et du renseignement, ministères des Affaires étrangères, de la Défense, de l’Intérieur, de la Justice et un représentant de la Banque centrale, l'unité d'information concernée, et Khartoum Stock Exchange. Fin Abeer

أخبار ذات صلة